Cambridge Audio DacMagic Plus : un DAC plein de promesses

Alors que le premier DAC USB signé Cambridge Audio, le DacMagic, avait passé avec un certain brio les tests de la presse spécialisée, le fabricant anglais révise sa copie avec le DacMagic Plus. Cette appellation est loin d’être usurpée au vu de la liste d’améliorations significatives apportées à ce petit prodige du son numérique.

Plus de performances, Plus de connectivité

Premier point et non des moindre, le convertisseur Cambridge DacMagic Plus est dorénavant compatible avec les signaux 24 bits 192 kHz sur les entrées numériques S/PDIF et USB. Cette dernière fonctionne dorénavant en mode asynchrone afin de s’ affranchir des effets indésirables du jitter. Les convertisseurs Wolfson WM8740 24 bits / 192 kHz sont conservés mais la technologie d’over-sampling a été revisitée à l’aide d’un circuit Anagram Technologies ATF2 pouvant grimper à 24-bit/384 kHz. Pour en, finir avec la partie traitement du signal, sachez que le DacMagic Plus propose trois filtres numériques gérés par un DSP Analog Devices ADSP21261. Niveau connectique, les possesseurs de casque noterons l’arrivée appréciable en façade d’un bouton de réglage du volume et d’ une sortie casque dédiée.

Connexion sans fil pour ouverture aux sources mobiles

Dernière évolution significative et porteuse de nouveaux usages, le DacMagic Plus hérite d’un port USB hôte capable d’accueillir le récepteur sans fil Bluetooth BT100. Ainsi équipé, le convertisseur est en mesure d’accepter les signaux audio en provenance de périphériques, PC et téléphones portables. Pour garantir une écoute sans perte, le BT100 est compatible avec le codec apt-X offrant une qualité proche du CD.

Cambridge Audio DacMagic Plus avec BT-100

Le Cambridge Audio DacMagic Plus en bref :

  • Double convertisseurs N/A Wolfson WM8740 24bits 192 kHz
  • Compatible avec les signaux 16 à 24 bits de 32, 44.1, 48, 88.2, 96, 176.4 (S/PDIF uniquement) et 192kHz (USB et S/PDIF)
  • Nouveau circuit de suréchantillonnage Anagram Technologies ATF2 24-bit/384kHz
  • Mode préamplificateur numérique optionnel pour une connexion directe sur des blocs de puissance
  • Compatible avec les signaux 24-bit/96kHz en USB sans pilotes
  • Compatible avec les signaux 24-bit/192kHz en USB Audio 2.0 avec pilotes ASIO ou kernel
  • Transfert USB asynchrone pour un  jitter très faible
  • Trois filtres numériques sélectionnables : phase linéaire, phase minimum et  steep
  • Sorties audio analogiques stéréo asymétriques RCA et symétriques XLR
  • Sortie casque jack 6.35 mm avec contrôle du volume
  • 2 entrées numériques S/PDIF doublée en coaxiale et optique
  • Port USB hote  pour la connexion du module Bluetooth BT100 optionnel
  • Réception Bluetooth compatible avec le codec haute qualité apt-X

Ce convertisseur DacMagic Plus semble plus que paré pour connaître le succès auprès d’un grand nombre d’audiophiles. Le dernier atout de ce produit : un prix de vente de 550€ plus que raisonnable en regard de ses spécification. Si vous souhaitez en savoir plus, rendez vous sur le site cambridgeaudio.com.

One thought on “Cambridge Audio DacMagic Plus : un DAC plein de promesses

  1. mathojojo
    23 novembre 2011 at 18 h 21 min

    Bonjour.

    La première version, le DACMagic, avait quelques retours négatif face au ATOLL DAC100 (crack fréquents, musicalité, précision), ce qui avait forcément orienté mon choix vers la marque francaise (même si plus cher de 100-150€).

    Mais avec l’annonce de cette nouvelle version, le DACMagic Plus, le doute s’installe de nouveau dans mon esprit. Fonctionnellement, le DACMAgic PLus me semble supérieur (Connectique XLR, carte son USB qui semble de bonne qualité cette fois,…). Mais qu’en est il de la qualité audio ?

    Si quelqu’un a pu comparer les deux produits, ce serait sympa d’en faire un petit retour.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *