Google TV: la voie vers la télévision du future est-elle tracée ?

Pour ce Week-end, j’ai décidé de m’éloigner un tant soit-peu du Home Cinema. tout Home Cinéphile que je sois, mon installation et ma culture se nourrissent de contenus : films, séries TV, émissions voire retransmissions sportives. Et dans ce petit univers, la semaine a été marquée par l’arrivée d’un improbable, et pourtant surpuissant, acteur économique.  L’annonce de la disponibilité prochaine de la Google TV me semble assez révélatrice pour en faire une petite analyse. La Google TV va-telle représenter un bouleversement significatif dans notre mode de consommation de la télévision voire de contenus. Avec l »entrée en lice d’un acteur comme Google dans le poste de télévision, serait-il surprenant que le Web et les TIC ne prennent pas le pas sur la diffusion de flux comme nous la connaissons jusqu’alors ?

Google TV - moteur de recherche de contenu

Une TV à votre image : les symptômes d’une révolution en marche :

Depuis l’irruption du net dans notre vie, la consommation de contenus multimédias a largement évolué. La dématérialisation qui permet de profiter de contenus sans avoir à acheter de support matériel a fait des progrès et en voici quelques symptômes :

  • Les téléviseurs s’ouvrent largement au net. Les Web Services Vidéo intégrés aux TV se développent.
  • YouTube cherche à être reconnu comme source de qualité par l’adoption de formats vidéo en adéquation avec les attentes voire l’avenir du marché vidéo.
  • La TV de rattrapage est bien implantée et son système a un attrait certain pour le public
  • La Vidéo à la demande (aux états-unis) semble mature et propose des offres commercialement attractives
  • Google, acteur économique majeur du web propose une TV d’un nouveau genre.

Un certains nombres d’évolution démontrent que la télévision et la consommation de contenus de manière plus général entame un bouleversement clair.  Le système Google TV n’est, en effet, pas qu’un simple système d’exploitation amélioré pour lecteur multimédia ou pour téléviseur. Il comporte une section de recherche qui met sur un pied d’égalité de nombreuses sources de contenu. Il convient pour autant de voir que la télé a de beaux jours devant elle.

Plus de libertés, plus de choix, moins de facilité et moins de qualité ?

La mise en commun des ressources proposées par la Google TV sera-t-elle une source d’émancipation par rapport aux flux télévisuels actuels. Rien n’est moins sûr.  Nous n’évoquerons pas YouTube, qui si ce contenu est inclus dans les recherches de la Google TV, pourra sans doute faire émerger de petites perles rares comme d’innommables nullités. Les plateformes VOD et de TV de rattrapage, et grilles des programmes de l’autre côté, ont pour eux la qualité de leur contenu (tout relatif en regard du standard matérialisé qu’est le Blu-ray) mais la pertinence de leur offre devrait satisfaire aux exigences des utilisateurs.

La force de cette machine Google à trouver des programmes est en même temps sa faiblesse. En effet, la télévision est un objet simple : on allume, on zappe, on éteint. Google y introduit un système innovant qui vise à consommer ses programmes autrement, de manière intelligente et active. La télévision de flux nous laissait dans la passivité. La richesse de l’offre accessible cumulé à un  système de recherche qui, même s’il est pertinent, n’en reste pas moins contraignant pourraient limiter l’adoption de ce système.

La Google TV va -t-elle pousser l’industrie vidéo vers la dématérialisation ?

L’introduction de la Google TV suscite un autre sujet récurent dans l’univers  de la vidéo à domicile : la dématérialisation. Quid de l’impact d’un tel moteur intégré à votre téléviseur ? L’industrie de la vidéo y verra-t-elle un moyen de booster une offre de VOD par un accès simplifié ? Ce système Google va-t-il pousser au déploiement de vidéos payantes de très haute qualité par le biais d’applications propriétaires ou par l’intermédiaire de YouTube ?

Google TV : u moteur pour la dématérialisation des contenus

Le Blu-ray peut-il souffrir d’une telle sortie ? Rien n’est plus sûr. D’une part, la qualité des contenus proposés par le biais de plateforme de VOD , de TV de remplacement ou de YouTube est encore relativement faible. Les vidéos même HD sont limités en résolution comme en compression pour la section vidéo et audio. La faute à une bande passante trop faible des réseaux de diffusion. Le déploiement de réseaux « très haut-débit » pourrait aider à faire naitre une offre premium en 1080p faible compression. Mais, elle n’est pour le moment apparue nulle part. Nous pourrions aussi aborder la question primordial du prix. En effet, face à un marché Blu-ray qui a pris ses aises et qui développe les offres à bas prix (10 à15€ le Blu-ray), les offres de diffusion de contenus à la demande auront fort à faire pour rivaliser. Il est un point qui par contre simplifiera grandement la vie du cinéphile : le moteur ! Tapez un titre et votre film apparait.

Beaucoup de questions, peu de réponses, on reste dans le nuage

Au moment de conclure cet article, j’ai l’impression d’avoir beaucoup questionné et de ne pas avoir fourni de réponses. Il est bien évidemment difficile de juger la Google TV sur des annonces. Néanmoins, si nous devons retenir quelques points, il me semble important de noter que la Google TV va dans le sens d’une consommation télévisuelle plus raisonnée. Moins évidente au premier abord, elle pourrait redorer le blason de ce vieux poste de TV si souvent critiqué. L’accès aux contenus multimédias, offre VOD et YouTube est une avancée non négligeable. Elle pourrait favoriser le déploiement d’offres de contenus de qualité. Mais il n’est nulle part fait mention de fonction MediaCenter qui pourrait compléter une offre de contenus tout en ligne.

One thought on “Google TV: la voie vers la télévision du future est-elle tracée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *