Quel ampli Home Cinema pour Noël ?

Le renouvellement des gammes d’amplificateurs Home Cinema étant terminée chez les fabricant, il est tant de faire son choix. L’année 2010 est celle du passage à la 3D pour la TV mais aussi pour les amplis audio/vidéo qui ont gagné quelques spécifications supplémentaires. Voici un revue de détails des points à prendre en compte pour le choix du futur centre névralgique de votre installation.

De l’audio HD sinon rien

Dolby TrueHD et DTS-HDLe petit monde des amplis Home Cinema connait des évolutions par à-coup. Chaque nouvelle génération de format audio nait dans le haut de gamme puis se propage sur les amplis plus modeste au fil des générations. Les formats audio HD (le Dolby True HD et le DTS-HD n’ont pas échappé à la règle. Ces formats sont ceux utilisés pour les bandes son présentes sur les disques Blu-ray. Leur qualité, due à une faible compression, apportent un gain qualitatif significatif. Il me parait assez improbable, à l’heure actuelle, d’investir dans un modèle dépourvu de ces décodeurs. Les amplificateurs Home Cinema Dolby True HD sont en effet très abordable. A moins d e400 euros, vous pourrez faire votre choix parmi le Denon AVR-1311, Pioneer VSX-520 ou l’Onkyo TX-SR308.

Quelle puissance combien de canaux

Les amplificateurs Home Cinema ont connu une certaine croissance en terme de gestion de canaux audio. Passant du très simple 4.0 au 5.1 puis 7.1, on peut maintenant trouver sur le marché des modèles 11.2. Mais chaque canal géré n’est pas forcément amplifié « en interne ». Le minimum vital est toujours assuré avec la présence de 5 canaux. Il s’agit là de la quantité suffisante pour profiter d’un son 5.1 sans avoir à ajouter de bloc de puissance externe. Choisir un 5 canaux permettra de profiter d’un son bien spatialisé et sera suffisant pour sonoriser un système cinéma dans une pièce de dimension modeste ou intégré dans un salon. Si vous souhaitez un modèle plus évolutif, et à même de tirer pleinement parti des bandes on Blu-ray en 7.1, mieux vaut investir directement dans un modèle 7 canaux.  Qui plus est, si vous ne possédez que 5 enceintes, certains modèles disposent de canaux de puissance assignables pour une bi-amplification active des voix avant ou pour la sonorisation d’une seconde pièce en stéréo.

3D ou pas, la question ne se pose pas

icone 3DLa grande nouveauté des gammes 2010 est l’adoption du HDMI 1.4 sur tous les amplificateurs Home Cinema ou presque. Cette nouvelle norme apporte le support des flux 3D et – on l’oublie assez souvent – de la vidéo 4k (4096 x 2160 à 24 Hz). On peut douter de l’intérêt de l’apport de la 3D ou du 4k sur les modèles d’entrée de gamme. Il n’en reste pas moins sûr que cela constitue, à l’heure actuelle (et jusqu’à nouvel ordre) un moyen de s’assurer de la pérennité de votre amplificateur à plus ou moins long terme.

Un système de calibration pour une installation aisée

La mise en place d’un système Home Cinema peut s’avérer plus complexe que prévu. Pour faciliter les réglages d’un système en fonction de la pièce d’écoute et du positionnement des enceintes, la grande majorité des intégrés audio/vidéo disposent d’un système d’autocalibration. Il est important de regarder ce point si vous disposez d’une pièce d’écoute non conformes aux canons du genre. La puissance de ces systèmes et leurs effets sur le rendu essentiellement en multicanal pourra influer sur votre choix. Certains constructeurs ont développé leur propre solution : Yamaha, Pioneer Harman Kardon ou encore Sony sont de ceux-là. Marantz, Denon et Onkyo font pour leur part confiance aux différentes solutions proposées par Audissey. Enfin, marque d’originalité, Sherwood Newcastle s’est adressé aux frenchies de Trinnov.

  • Audissey MultiEQ XT : Denon AVR-4311
  • Pioneer Advanced MCACC : VSX-LX83
  • Sony DCAC EX : Sony STR-DA5600ES
  • Harman Kardon EzSet/EQ : Harman AVR 360
  • Trinnov sur le Sherwood Newcastle R-972
  • Yamaha YPAO RSC : RXV-3067

La vidéo 1080p sur votre magnétoscope : merci l’upscaling

Les amplificateurs audio/vidéo, avec l’avènement du HDMI et des formats audio HD, font transiter audio et vidéo par leur électronique. Afin de profiter de toutes vos sources dans les meilleures conditions, certains disposent de système de désentrelacement ou d’upscaling très performants. Ils seront très appréciables avec les sources DVD fournis dans leur format natif (576i), ou encore avec les sources HD 720p ou 1080i (VOD, TNT HD). Si cette fonctionnalité a un réel attrait au vu de votre installation actuelle voici quelques noms de processeurs vidéo à retenir : ABT (Anchor Bay Technologie), Faroudja DCDi et HQV Reon.

  • Marantz a confié l’upscaling de son Marantz SR7005 à la puce ABT-2015
  • Harman a opté pour le DCDi sur ses amplificateurs AVR 260/360/460/7600
  • Onkyo a opté pour la très appréciée HQV Reon VX pour les très haut de gamme TX-NR3008 et TX-NR5008 .

Du DLNA, pourquoi pas ?

Le DLNA (Digital Live Network Alliance) est une certification qui assure la compatibilité de produit entre eux. Ainsi un amplificateur Home Cinema certifié DLNA pourra aller chercher les fichiers musicaux, photos et vidéo sur les ordinateurs, serveurs NAS ou toute autre périphérique informatique connecté à votre réseau Ethernet. Bien évidemment, les possibilités de lecture sont variable en fonction des modèles, mais l’intérêt est réel et pourra vous faire découvrir les sources audio du XXIème siècle sous leur meilleur jour. Cette spécification doit être regardé de près pour les possesseurs de vastes collections d’albums dématérialisés.

  • Onkyo TX-NR708/808/1008/3008/5008
  • Marantz SR7005/AV7005
  • Sony STR-DA3600/4600/5006ES
  • Pioneer VSX-LX83

La presse en a fait ses chouchous

Les nouveaux amplificateurs home cinema ont déjà fait l’objet de nombreux tests. Parmi, ceux-là, voici les modèles qui se démarquent et qui sauront à coup sûr vous apporter une expérience de cinéma à domicile remarquable.

Vous pourrez retrouvez ces amplificateurs Home Cinema en vente chez Son-Vidéo.com.

One thought on “Quel ampli Home Cinema pour Noël ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *