Salon HIS Lyon : les artisans français du son

Après le premier compte-rendu du salon Home Image et Son consacré aux intervenants plus grand public, je passe aujourd’hui aux facteurs d’enceintes français plus méconnus qui ont tenu une part non négligeable des stands. Ceux-ci ont ont en effet su séduire un public par des démonstrations plus que convaincantes . Petit tour des produits de haute fidélité qui méritent vraiment le détour.

Enceintes Abys Acoustic et électroniques Sugden

Les enceintes françaises très design et très performantes Abys Acoustic Prélude étaient en démonstration avec un couple d’électroniques Sugden. L’amplificateur intégré Sugden Masterclass IA-4 fonctionnant en pure classe A était épaulé par le nouveau lecteur CD Fusion 21.

Enceintes Abys Acoustic Prélude et électroniques Sugden

Jean-Marie Reynaud avec sources et éléctroniques 3D LAB

La société Jean-Marie Reynaud avait également fait le déplacement à Lyon lors de ce Week-End. Les électroniques 3D LAB alimentaient une paire de colonnes Orfeo Suprême en écoute. Le stand permettait également d’apercevoir les nouvelles Cantabile 10em Anniversaire. Une paire de Concorde Suprême (visible au premier plan) était également présente de même qu’une paire de Bliss Silver.

Enceintes Jean-Marie Reynaud et électroniques 3D LAB

Leedh avec sources et électroniques Van Medevoort

Spectaculaires par leur design et leurs dimensions très réduites, les enceintes LEEDH nous ont été présentées par Avance Audio en association avec les électroniques néerlandaises Van Medevoort. Faisant appel à des haut-parleurs très sophistiqués sans la moindre suspension (la membrane est directement solidaire de la bobine mobile), les enceintes LEEDH ont été développée par l’acousticien Gilles Milot. L’absence de distorsion comme la fréquence de résonance nulle permettent à ce transducteur de fonctionner sur de grandes excursions et ainsi de s’affranchir du volume de charge pour descendre dans les basses fréquences. Les électroniques Van Medevoort étaient des modèles Classe A : préampli CA-460 et 2 blocs de puissance mono PA-460. La source était composée d’un lecteur CD SACD CD-350 (utilisé en simple transport) et un DAC DA466.

Enceintes LEEDH  et Electroniques Van Medevoort

Pascal Louvet Acoustique avec sources et électroniques Sugden

Pascal Louvet était présent au salon HIS Lyon pour exposer quelques-unes de ses productions avec l’appui d’électroniques Sugden. L’intégré Sugend Masterclass IA-4 pouvait ainsi alimenter au choix deux paires de colonnes ou les petites bibliothèques Maximum 2. Il était également possible de réaliser une écoute sur un amplificateur intégré beaucoup moins onéreux de la gamme Mystro.

Enceintes Pascal Louvet Acoustique et Electroniques Sugden

Pierre Etienne Leon Serena avec électroniques Brinkmann et Hegel

Pierre Etienne Léon est venu avec ses nouvelles enceintes bibliothèques Serena (7400€ la paire). Celles-ci étaient mues par un amplificateur intégré d’origine allemande Brinkmann Integrated RC3 (5500€). La source était un lecteur CD Hegel. L’enceinte bibliothèque Serena fait appel à deux haut-parleurs medium-grave d’origine française fabriqués sur cahier des charges et placés l’un derrière l’autre. Le tweeter d’origine allemande est une pièce d’une grande technicité. Le dôme est connecté en son centre à une pièce qui traverse l’ensemble du haut-parleur pour servir de référence mécanique. L’ébénisterie profite elle aussi du savoir-faire du concepteur français avec un système de double paroi et cavités divisées pour limiter au maximum les résonances. A l’écoute, ce système était certainement l’un de plus séduisants de ce salon.

Enceintes Pierre Etienne Leon avec électroniques Brinkmann

Petit retour sur une après midi d’écoutes

Les enceintes française de haute fidélité nous ont gratifiées de superbes écoutes lors de ce salon. Je dois avouer ma préférence pour les Pierre Etienne Léon Serena ainsi que, dans une gamme de prix très différente pour les petites  maximum 2 de Pascal Louvet (890€ la paire). Je n’ai malheureusement pas eu le temps de m’attarder chez Abys Acoustics, mais les quelques morceaux choisis démontraient les réelles qualité de la Prélude.

Encore une fois, je remercie Gilles de tousleslabos.com pour son travail sur les prises de vue.

2 thoughts on “Salon HIS Lyon : les artisans français du son

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *