Signe des temps : un serveur NAS testé dans What Hi-Fi

Une petite aparté sur les nouveaux moyens de stockage me semble la bienvenue. En effet, dans le numéro de février de What Hi-Fi, vous trouverez, outre les enceintes Kef Série Q, l’amplificateur Home Cinema Yamaha RX-V2067, ou le lecteur CD DCS Puccini, un serveur NAS Synology DS211j. Cet essai me semble symptomatique d’une convergence qui se matérialise de plus en plus concrètement. Les périphériques informatiques et les TV, Lecteur Blu-ray communiquent et la certification DLNA rend tout cela beaucoup plus facile.

What Hi-Fi teste un serveur NAS, Les Années Laser La FreeBox Revolution et son lecteur Blu-ray

Centre de stockage des fichiers multimédias (photos, MP3 et vidéo), le serveur NAS est la solution parfaite pour mettre à disposition de vos équipements DLNA tous vos films et musiques dématérialisés. Faits pour fonctionner 24h/24 et affichant une consommation électrique réduite, ils ouvrent de nouveaux horizons aux home cinéphiles. L’autre essai du mois qui sort de l’ordinaire nous vient du magazine Les Années Laser avec la FreeBox Revolution. Certes, la Box TV de l’opérateur dispose d’un lecteur Blu-ray. Mais celle-ci fonctionne en partenariat avec un serveur NAS intégré dans la Box Internet.

Deux tests pour  une révolution en marche ?

Ces deux compte-rendus sont significatif d’une des évolutions majeur du marché à la fois des contenus mais aussi de leurs moyens de diffusion. Alors que les TV connectée se développent rapidement (voir lien vers l’étude GFK) avec plus de 70% de part de marché des modèles de plus de 32 pouces en 2013/2014, on voit que les systèmes de stockage et de partage de contenus dématérialisés prennent une place de plus en plus visible dans l’univers de l’EGP. Ajoutons à cela, la multiplication des plateformes de diffusion sans limites comme Deezer, Spotify ou Qriocity chez Sony., et nous pouvons apercevoir quel avenir se dessine pour la Hi-Fi et le Home Cinéma. Ces tendances sont en effet le signe d’une évolution prononcée de la consommations de musiques et de films qui pourrait, à terme, donner naissance à des système de cinéma à domicile ou Hi-Fi sans contraintes de supports.

Liens utiles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *