Test du Denon AVR-1713 : ampli AV connecté abordable et musical

Voilà maintenant 4 semaines que j’utilise dans mon installation un Denon AVR-1713. Ce dernier est venu remplacer un Yamaha RX-V2067 beaucoup plus imposant en termes de spécifications comme de physique. Avec son prix de 599€, sa modeste puissante de 5x 80 watts et sa connectique restreinte, le Denon AVR-1713 pourra-t-il répondre aux attentes des home cinéphiles d’aujourd’hui. Voici en  quelques lignes mes impressions sur cette électronique de dernière génération signée Denon.

Présentation : design et finition

Denon AVR-1713 façadeMême si je n’attendais pas une finition luxueuse pour ce Denon d’entrée de gamme, je dois avouer que les lignes de cet amplificateurs sont assez fades. La façade plastique aux lignes très sobres pourrait se faire discrète si l’insert central brillant ne présentait les défaut caractéristiques de ces surfaces »Glossy ». Reflets des lumières, traces de doigt et poussières très visibles rapidement ne sont pas du plus bel effet. La ligne de boutons frontale se limite aux fonctions très basiques.Le panneau arrière est très classique et assez peu fourni en connectique (nous reviendrons sur ce point) et celle-ci est très classique : prises RCA nickelées et bornier haut-parleur à vis acceptant des fiches bananes standard. Les dimensions réduites et notamment la profondeur contenue  peuvent constituer un argument intéressant pour l’intégration dans des meubles TV fermés. La télécommande, volontairement simple, dispose de touches en caoutchouc souple et doux, très agréable au toucher. Une grande partie de ces cet touches est phosphorescente pour un usage simplifié en environnement obscure. Loin d’être tape à l’oeil ou d’arborer l’aspect massif des Onkyo, ce Denon AVR-1713 n’est pas des plus réussi sur le plan du design mais sa finition est très correcte et son ergonomie bien pensée.

Installation et configuration : réservé aux systèmes modernes et peu complexes

Pour tester cet amplificateur, je l’ai intégré à mon installation actuelle. Connecté au réseau par l’intermédiaire de la prise Ethernet, j’ai branché les 5 sources audio et vidéo que j’utilise habituellement : un lecteur CD Marantz CD6000 OSE, un lecteur DVD universel Marantz DV6004, une PlayStation 3, une platine Blu-ray Samsung BDP-1600 et la box TV Evolution de SFR. J’utilise un téléviseur Samsung LE40C530 en diffuseur avec retour audio en optique numérique. Les enceintes utilisées sont des bibliothèques Focal Chorus 706V, une centrale CC 700V, des surround Dual et un caisson Velodyne Impact 10. Si les sources HDMI et le téléviseur n’ont pas posé le moindre souci, il m’a fallu utiliser une entrée commune (CBL/SAT) pour le lecteur DVD et le lecteur CD.  Afin de procéder à des écoutes de l’un ou de l’autre, il est nécessaire de paramétrer l’entrée sur analogique ou coaxial dans les menus de configuration de l’amplificateur. Autant le dire tout de suite, il ne s’agit pas d’une manipulation aisée pour un utilisateur occasionnel. Heureusement et c’est aussi la grande force de ce Denon AVR-1713 : la passerelle audio pourra vraiment faire office de source haute fidélité. Une fois l’ensemble connecté, les réglages se font aisément via un menu simple qui n’est pas sans rappeler l’interface du Marantz SR5006.  La technologie Audyssey MultEQ XT fait toujours preuve d’une belle efficacité et ces quelques minutes à écouter les bruits de paramétrage sont loin d’êtres perdus.  Avec seulement 4 entrées HDMI qui sont doublonnées d’entrée analogique ou numériques, il faudra réserver ce modèle aux installations simples et ne possédant pas de matériels anciens en quantités.

Une passerelle réseau réactive… et une application en retrait

Le Denon AVR-1713 est conçu pour exploiter de manière intuitive, rapide et simple les musiques dématérialisées. Pour ce faire, il dispose d’une passerelle réseau performante pour accéder aux fichiers stockés sur un ordinateur ou un serveur DLNA comme aux webradios. Pour le moment, aucun partenariat avec un service de streaming n’est proposé (à la différence d’Onkyo avec Spotifiy). En revanche, ce Denon peut se prévaloir d’une belle compatibilité avec la prise en charge des fichiers FLAC et WAV jusqu’au 24 bits /96 kHz. Petit plus, la certification AirPlay autorise la diffusion sans installation des musiques contenus sur un iPhone, iPad ou iPod ou de tout PC utilisant iTunes. Autant le dire tout de suite, naviguer parmi sa multitude de fichiers avec une télécommande et téléviseur éteint est assez fastidieux. La page d’accueil de la source network vous impose la mise en route de votre téléviseur vu la disposition non linéaire des icônes favorites / Internet Radio / Media Serveur /Flickr et LastFM (voir la capture au-dessus). Une fois cette première étape passée, les listing sont chargés avec vélocité et le chargement des fichiers présente une latence tout à fait supportable. La source network du Denon AVR-1713 est donc très performante et constitue un moyen d’exploiter ses fichiers musicaux avec aisance. Ajoutez à cela une technologie d’amélioration du rendu des fichiers compressés avec un réglage sur trois niveaux. Le tableau aurait été parfait si l’application pour iPhone qui autorise une gestion encore plus simple des flux audio et de contrôle de l’amplificateur était à la hauteur. Celle-ci s’avère esthétique et ergonomique mais réserve de mauvaises surprises une fois la lecture en réseau ou depuis le stockage intégré du téléphone enclenchée. J’ai plusieurs fois dû relancer cette application ainsi que couper l’amplificateur afin de retrouver le bon listing de fichiers diffusé. L’utilisation en tant que simple télécommande n’est pas des plus recommandable en raison d’une faible réactivité de l’amplificateur.

Ecoutes musicales

Pour me rendre compte des qualités musicales de ce Denon AVR-1713, j’ai surtout procédé à des écoutes en mode Direct depuis mon lecteur CD Marantz CD6000 OSE connecté en stéréo analogique. J’ai aussi opté pour quelques fichiers FLAC 16 bits / 44.1 kHz  à 24 bits / 96 kHz lus par l’intermédiaire de la prise Ethernet. J’ai entamé les écoutes avec Erik Truffaz et son Bending New Corners. Les tempos lents et les notes de trompette suspendues sont reproduites avec aisance et une belle fluidité. Les sonorités ne deviennent pas agressives grâce à un aigu qui ne tombe jamais dans une brillance excessive. L’équilibre tonal fait pencher la balance légèrement en faveur du médium. Cela se traduit par une écoute détaillée avec un aigu en très léger retrait. Les basses sont présentes et n’empiètent pas sur le reste du spectre. J’ai ensuite choisi l’album de métal Lateralus de Tool et son titre d’introduction The Grudge.  Les premières impressions son confirmées. Sur ce morceau tourmenté, le Denon offre une belle prestation. J’ai ensuite fait appel au CD Diapasion 31H et à la piste Sibilla Mallorquina interprétée par Jordi Savall et Montserrat Figueras. Cette superbe pièce fait la part belle à la voix de l’artiste et le Denon sait faire honneur à cette prestation envoûtante. Les voix, même à un niveau d’écoute élevé conservent leur tessiture et ne souffrent pas de timbres trahis par la distorsion. Bien au contraire, la montée en volume, si elle traduit un peu plus nettement la mise en avant des fréquences médium, n’engendre pas de perte d’intelligibilité du message musical. La musique électronique pourra, quant à elle, bénéficier du mode Audyssey qui, comme sur le  Marantz SR5006, renforce les basses avec l’appui du caisson. Celui-ci peut d’ailleurs voir son volume réglé de -12 à +12 dB pendant l’écoute pour correspondre au mieux à vos goûts du moment. S’il n’est pas le plus neutre des amplificateurs, le Denon AVR-1713 affiche des performances sonore en bonne adéquation avec les musiques les plus variées. Du classique au métal, les écoutes sont plaisantes, détaillées et dynamique. Il ne manquera peut-être un peu de fermeté dans les basses fréquences en mode direct. Mais il pourra se faire épauler par un caisson le cas échéant.

Ecoutes home cinéma

Denon AVR-1713 : Ecoutes home cinemaLimité au 5.1, ce petit amplificateur crée un espace sonore plus restreint que le Yamaha RX-V2067 qui équipe habituellement mon installation. Si ce dernier semble éloigner virtuellement les enceintes, le Denon n’affiche pas les mêmes capacités de spatialisation. La dynamique assez franche est bien rendue si le volume n’est pas poussé à son maximum (il est d’ailleurs possible d’en limiter le niveau maximum dans la configuration). La scène sonore surround, si elle n’est pas des plus vaste, est bien articulée et regorge des petites détails qui construisent la sensation d’immersion dans le film. Lors de l’attaque du village de musiciens de Kung Fu Panda 2 (V.O 7.1 en Dolby TrueHD), les mouvements rapides et les effets sonores dispersés suivent parfaitement l’action en conservant une véritable cohérence de timbre entre les enceintes. Le paramétrage Audyssey se révèle efficace sur ce point. Les écoutes suivantes ont été faites avec Batman – The Dark Knight (VO 5.1 en  Dolby TrueHD) ou encore Harry Potter Et Les Reliques De La Mort – 2ème Partie (V.O 5.1 DTS-HD Master Audio). Chaque séance s’est caractérisée par une belle présence et une cohérence des voies avant-arrière sans défaut. Le spectaculaire incendie de la salle sur demande et ses mouvements sonores avant arrière et ses nombreux effets confortent les qualités perçues en écoute musicale : du détail et de la précision dans le placement pour un réalisme très appréciable à ce niveau de tarif. La dynamique poussée du braquage d’introduction de The Dark Knight n’est pas ce que j’ai pu entendre de mieux mais réserve de beaux claquements de coup de feu. Si la bulle sonore recréée par cet amplificateur n’est pas des plus vaste, celle-ci préserve des qualités essentielles à mes yeux : précision de la spatialisation, détails, dynamique et équilibre : une valeur sûre.

Conclusion

Pour 599€, l’ampli-tuner audio/vidéo connecté Denon AVR-1713 ne possède pas les qualités ni l’équipement des produits les plus haut de gamme… et je ne lui en tient pas rigueur. Seule la connectique me semble vraiment très limitée notamment sur la section audio analogique. L’absence de scaler n’est pas une priorité et un lecteur Blu-ray récent (ou une PlayStation 3) peut le prendre en charge avec de très bons résultats. La passerelle réseau de qualité et les performances audio sont les meilleurs arguments de cette électronique. Compatibilité avec les fichiers en qualité Studio Master (FLAC et WAV 24 bits / 96 kHz) et rendu sonore vivant et détaillé sans pour autant tomber dans l’agressivité sont la signature de ce Denon AVR-1713. Si vous appréciez les belles voix et possédez une collection de musiques dématérialisée importante, une écoute de cet amplificateur est chaudement recommandé. Le home cinéma qui est censé être la vocation principale du Denon profite d’une calibration Audyssey dont le perçois à chaque écoute l’efficacité et la polyvalence. S’ajoute à cela, comme je l’apprécie, des petits leviers d’intervention sur le rendu final (niveau du subwoofer, niveau des dialogues, DynamicEQ). Ceux-ci seront le gage d’une expérience de cinéma à domicile cohérente et correspondant à vos attentes du moment. Si vous souhaitez sonoriser une pièce de 15 à 20 m² avec un système aussi à l’aise avec la musique que les bandes son cinéma, ce petit Denon pourrait très agréablement vous surprendre.

Je remercie LDLC.com pour le prêt de cet ampli home cinéma Denon AVR-1713.

8 thoughts on “Test du Denon AVR-1713 : ampli AV connecté abordable et musical

  1. Fabrice
    10 novembre 2012 at 17 h 09 min

    Bonjour

    Est ce que le port USB supporte un disque dur USB autoalimente 2’5?
    Pour une utilisation plus musique que cinema est ce que vous preconisez Denon, Onkyo (TX-NR) , Yamaha ou Pioneer?

    Merci

  2. Julien
    11 novembre 2012 at 21 h 36 min

    Bonjour Fabrice

    Je n’ai malheureusement pas testé cette fonctionnalité avec un disque dur externe.
    Concernant l’utilisation plus musique que cinéma, tout cela peut grandement dépendre de vos goûts en termes de rendu sonore (précision, chaleur, dynamique) comme des associations d’enceintes. Si mes goûts personnels me portent vers les électroniques Denon ou Marantz, c’est essentiellement pour leur côté chaleureux et dynamique. Vous pourriez préférer la droiture des Yamaha, la précision des Pioneer ou la puissance des Onkyo (tout cela étant assez caricatural). A vous de vous faire votre propre opinion en écoutant des électroniques de budget similaire avec vos morceaux favoris. Leurs caractères assez différents devraient vous aider à choisir.

  3. Jules38
    20 décembre 2012 at 8 h 42 min

    Bonjour Julien,

    Je suis sur le point de me décider pour cet ampli.
    Je suis particulièrement intéressé par la fonction Radio Internet car l’offre radio FM est trop limité dans notre région.
    Je voudrais savoir si une fois l’ampli et les stations configurés, il est facile d’écouter la radio web et de changer de station sans allumer la TV.

    Dans l’idéal, je veux pouvoir : allumer l’ampli, mètre la fonction Webradio, et zapper parmi les web radio enregistrées avec la télécommande (+ et -)

    Merci d’avance

    Jules38

  4. Julien
    26 décembre 2012 at 22 h 04 min

    Bonsoir

    Une fois Le paramétrage effectué via l’interface du téléviseur, il est assez aisé d’utiliser le service de radio internet au moyen du seul afficheur intégré à l’ampli. Cette première phase de paramétrage vous permettra qui plus est de vous familiariser avec les menus, leur arborescence et leur emplacement sur les écrans (le manuel étant assez peu fourni sur ce point). Si vous avez l’occasion de vous rendre en magasin, je vous invite à demander un test voir à manipuler avec le seul afficheur du Denon allumé.

  5. Maurice
    22 janvier 2013 at 10 h 56 min

    Bonjour Julien,

    Je suis particulièrement intéressé par cet ampli Denon.
    Cependant, n’étant pas spécialiste en la matière, je profite de vous soumettre une interrogation.

    Il s’agit d’un système 5.1. Hors, je ne dispose pas d’un woofer (caisson de basses) mais de deux enceintes avant « MAGNAT » de 180 [W] sur 4 [Ohm] ou 300 [W} sous 8 [Ohm].

    Est-ce que l’ampli permet la gestion en 5.0 en utilisant les enceintes avant comme base pour les basses ou existe-t-il un risque d’être déçu par le rendu « basses » ?

  6. Julien
    2 février 2013 at 9 h 57 min

    Bonjour Maurice

    Pour avoir utilisé un système home cinéma en 5.0 pendant plusieurs années, je peux vous dire qu’effectivement, le rendu des basses risque de manquer d’impact et de niveau lorsque le canal LFE est dirigé vers les enceintes avant si celle-ci sont peu enclines à descendre très bas dan le spectre. Qui plus est, ce Denon n’est pas extrêmement puissant et risque de montrer d’autant plus vite ses limites avec une configuration de ce genre.

    Si vous souhaitez profiter de vos films à très fort niveau, mieux vaut vous doter d’un caisson de basses. Si vos écoutes se font en appartement, dans un salon de taille modeste, les vagues de basses pourront être moins impressionnantes mais seront bien audibles si, encore une fois, vos enceintes peuvent descendre bas (30 – 40 Hz).

  7. Guillaume
    11 juillet 2013 at 20 h 56 min

    Bonjour, je souhaite acheter cet ampli, mais pour une utilisation plutot musique et surtout avec des enceintes bose acoustimas 5 serie 3 (c’est du 2.0 : un caisson de basse et un satellite gauche et droite avant seulement)
    Est ce que vous voyez une incompatibilite ?
    Etant en appartement, je ne risque pas de pouvoir monter trop le niveau sonore ….mais estce que ca sera suffisant sachant que ca n’utilisera pas la voie subwoofer avec ce kit d’enceinte
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *