Test Marantz SR5006 : un ampli 7.2 taillé pour toutes les musiques

Coeur du tout système home cinéma,  un amplificateur audio/vidéo doit être choisi avec soin. Après plus de 10 années passées avec un Marantz SR7000, j’ai décidé de moderniser mon installation avec un Marantz SR5006. Voilà maintenant plus de 2 semaines que j’utilise cet intégré AV et voici mes impressions sur ce modèle 7.2 connecté.

Présentation du Marantz SR5006

Je ne détaillerai pas ici toutes les spécifications du SR5006 ( je vous invite à consulter le précédent article qui lui est consacré) mais je m’attarderai sur la qualité de fabrication du SR5006. Nous commencerons le tour du propriétaire par le contenu du carton. Celui-ci se résume à l’essentiel : télécommande, guide de mise en route, manuel sur CD-ROM, micro de calibration Audyssey, câble d’alimentation et antennes FM et AM. Par rapport à son prédécesseur, le SR5006 hérite d’une nouvelle esthétique attrayante. Malheureusement, cette nouvelle façade et ces boutons réalisés entièrement en plastique m’ont un peu déçu. Si la finition est correcte, l’aspect flatteur d’une façade massive en aluminium me manque. La connectique arrière me fait meilleure impression. Les borniers pour enceintes par exemple acceptent sans broncher des fiches bananes (droites et non coudées au risque de forcer sur les câbles). La présence d’une entrée audio analogique 7.1 est un gage d’évolutivité appréciable.

Installation de test

Pour tester cet amplificateur, j’ai remanié la configuration de mon installation afin de tirer partie de la section HDMI intégrée. Le SR5006 s’est donc vu relié en HDMI  à une platine Blu-ray Samsung BD-P1600, une PlayStation 3 et un décodeur HDTV SFR. Une platine DVD Marantz DV6004 est connectée par l’intermédiaire d’un câble coaxial S/PDIF. La platine CD Marantz CD6000 OSE dispose quant à elle d’une double connexion analogique RCA et numérique coaxiale. La connexion au téléviseur Samsung LE40C530 est effectuée par un cordon HDMI sans ARC. Le retour audio est donc confié à un simple cordon optique numérique. Dernier point, le branchement au réseau est établie via la seule option disponible : un câble Ethernet. La configuration des enceintes est un classique 5.1. Les voies avant sont des bibliothèques Focal Chorus 706V. La centrale appartenant à la même série est un modèle CC700 V. Les voies surround reposent sur une paire de bibliothèque 2 voies Dual. Les basses fréquences sont reproduites par un caisson de grave Velodyne Impact 10. Sachant que cette question m’a été posée dans les commentaires du petit teasing, j’ai aussi utilisé un casque Sennheiser HD555.

Paramétrage : un OSD très sommaire mais complet

Une fois toutes les sources et enceintes mises en place, la première étape, ô combien cruciale, est la configuration de l’amplificateur. Si Marantz met en avant un Setup wizzard pour une installation par étape simplifiée, celui-ci s’avère assez décevant. En effet, les options proposées ne permettent de paramétrer les enceintes qu’en mode 5.1 ou 7.1. La configuration des sources est elle aussi limitée aux seules entrées HDMI. Bref, pour que votre installation soit exploitable au mieux, il vous faudra en passer par les menus assez austères et une organisation pas toujours optimale. Sachez toutefois qu’il est possible de paramétrer le SR5006 via un navigateur web. Si le design n’est pas plus travaillé, les étapes de saisie se révèlent plus rapide. L’application des paramètres ainsi choisis nécessite encore des manipulations sur l’amplificateur et quelques minutes de patience pour en profiter. Comme vous pouvez le voir, configurer une installation somme toute assez modeste comme celle décrite ci-dessous demande quelques efforts, un peu de temps et une copie à proximité du manuel. Le fonctionnement du HDMI Pass-through en mode veille nécessite par exemple d’intervenir sur le paramètre « HDMI contrôle ». Si tout n’est pas évident, les possibilités sont larges et les installations complexes pourront être gérées dans leur ensemble et avec toutes leurs spécificités.

Audyssey MultEQ XT : une calibration redoutablement efficace

L’optimisation de votre installation home cinéma passe par une calibration précise des enceintes. Avec la technologie Audyssey MultEQ XT, le Marantz SR5006 dispose d’un outil puissant pour paramétrer les niveaux, délais et égaliser la réponse en fréquence des enceintes et du caisson de grave. Nécessitant un environnement silencieux, la phase de mesure avec le microphone fourni est assez rapide. Il est possible de prendre 8 mesures successives afin d’enregistrer jusqu’à 8 positions d’écoute. J’ai, pour ma part, limité cette phase à 3 positions correspondant aux 3 places de mon canapé. La calibration Audyssey est indispensable si vous souhaitez profiter des technologie Dynamic EQ et Dynamic Volume. Le résultat de cette configuration est tout à fait surprenant et il est évident que les écoutes home cinéma s’en sont trouvées largement améliorées.

DLNA et AirPlay : de nouveaux usages pour une vraie complémentarité

La section réseau constitue sa principale nouveauté du SR5006. Certifié AirPlay et DLNA, cet intégré audio/vidéo saura se plier aux bibliothèques et systèmes de diffusion des uns et des autres. L’ accès aux Radio Internet est également de mise et se fait de manière thématique. La navigation par dossier est simple et ne déroutera pas les habitués des environnement informatiques. L’accès aux serveur de stockage DLNA se fait selon le même principe. Pour cette partie en particulier, j’ai utilisé un PC avec les logiciels TVMobili puis Serviio ainsi qu’un serveur NAS Synology DS109j.  Ces trois solutions présentent l’avantage d’autoriser le partage des fichiers MP3, FLAC et WAV à la différence du partage de base de Windows Media Player. La compatibilité jusqu’en 24 bits 96 kHz est bien assurée et la lecture se fait sans difficultés pour les fichiers à compression sans perte FLAC. Si cette fonction d’accès aux fichiers audio est très plaisante, elle permet aussi d’aller chercher une liste de lecture voire d’en créer directement sur l’amplificateur. Il est également possible d’utiliser un service DLNA tier assurant  le « push » de vos musiques. Ce mode de fonctionnement testé avec un téléphone Samsung Wave rendait beaucoup plus simple la lecture de fichiers MP3 contenus sur mon PC directement sur l’amplificateur. La restriction essentielle venant alors des formats supportés par le téléphone et non l’amplificateur. Si la lecture en réseau est très agréable pour redécouvrir sa discothèque, la nécessité permanente de l’affichage sur téléviseur n’est pas toujours des plus  agréables.

AirPlay en complément de choix
La technologie AirPlay chère aux adeptes des produits Apple ou du logiciel iTunes correspond tout à fait à cette dernière utilisation. Une fois iTunes lancé sur un PC connecté au réseau, le Marantz SR5006 est détecté comme un périphérique de diffusion. Il vous suffit alors de sélectionner celui-ci dans le menu et de lancer la lecture de vos fichiers ou playlists. Très simple et très efficace, cette méthode autorise la lecture de tous les types de fichiers reconnus par le lecteur Apple et notamment les musiques encodées en ALAC. Petit plus de cette connexion, le contrôle du volume. Celui-ci n’impacte pas le niveau de sortie des fichiers mais bien le niveau de volume de l’amplificateur lui-même. Les possesseurs d’iPad, d’iPhone ou d’iPod Touch auront vraiment plaisir à exploiter cette fonctionnalité tant sa mise en oeuvre est aisée. Pour les autres, sachez qu’un petit logiciel du nom d’AirFoil permet d’utiliser votre media player favori ou tout autre source audio de votre PC ou Mac en AirPlay.

Ecoute home cinéma

Avec ses fonctionnalités réseau typées haute fidélité, le Marantz SR5006 n’en reste pas moins un amplificateur home cinéma. Et ses prestations dans ce domaine sont plus que convaincantes. Une fois la configuration automatique des enceintes effectuée par le système Audyssey MultEQ XT, j’ai procédé à plusieurs écoute à partir de Blu-ray aux bandes son Dolby TrueHD et DTS-HD Master Audio. J’ai entamé la séance multicanal avec Spider-Man 3 et la scène du combat entre Harry Osborn et Peter Parker. La première impression est relativement flatteuse : chaque mouvement du surf volant de Harry Osborn, chaque effet jouit d’un positionnement très précis. La scène sonore dans le champ et hors champ bénéficie ainsi d’une belle spatialisation. Pour poursuivre, j’ai choisi Tron l’héritage. Musique très présente et effets font de ce mixage un excellent  moyen de juger des facultés de l’amplificateur à détacher les composantes de la scène sonore. Les résultats sont toujours aussi probants. Pour me faire un avis plus global, j’ai terminé par de longues séquences tirées de Batman The Dark Knight. Musique, richesse des effets, ambiance, voix : j’ai passé un moment plus qu’agréable et redécouvert la dynamique et la puissance de cette bande son. A fort volume, le Marantz arrive à tenir le rythme sans provoquer de fatigue auditive. Il s’agit en effet d’un point les plus important à mes yeux. Vous comprendrez que ma satisfaction est quasi totale : précision du décodage, grande capacité dynamique, espace surround cohérent, envie de pousser le volume plus que de le réduire… tout concourt à retrouver la qualité des mixages multicanaux à domicile.

Ecoute haute fidélité

Au vu de la richesse des possibilités d’écoutes et des sources audio, le Marantz SR5006 se veut un exemple de polyvalence haute fidélité et home cinéma. Les premières écoute ont été faites en mode réseau avec des fichiers FLAC en 16 bits 44.1 kHz comme en 24 bits 96 kHz. J’ai aussi fait appel à quelques uns des mes CD favoris en mode analogique pour déterminer le potentiel du SR5006. Sur le Concerto pour Piano n°2 de Chopin, les envolées lyriques sont rendues avec brio. La dynamique est bien respectée les timbres sont restitués avec naturel. Comme en home cinéma, aucun signe d’agressivité ne vient trahir le message et ce même à fort niveau. Sur la version Piano de La Valse d’Amélie de Yann Tiersen, on perçoit quelques limites sur la rapidité de l’amplification : les attaques pourront paraître molles à certains. Les quelques minutes de la chanson California I lay to rest (California) d’Emily Jane White est un vrai bonheur. La douce voix de la chanteuse californienne passe à merveille. Sur des morceaux plus rythmés, tels que Baba O’Riley des Who, on oublie vite l’amplificateur pour se laisser entraîner par le rythme. L’équilibre tonal que ce soit en mode Pure Direct est très bon, on ne note pas de creux et l’assise des basses est bien affirmée. L’image stéréo, si elle est stable n’est d’ailleurs pas des plus amples (à metrte sur le compte des enceintes peut-être). Le passage au mode auto avec application du DynamicEQ sera un précieux allié pour une démonstration plutôt impressionnante avec une tendance physiologique plus marquée. J’ai par exemple opté pour ce mode lors d’écoute de musique électronique tels que Sly II issue de l’album A Space Between US de Craig Armstrong. La sortie casque n’est pas qu’accessoire et viendra suppléer votre système lors des écoutes tardives. Mon Sennheiser HD555 s’est parfaitement accommodé de cette section casque. Je l’ai comparée à celle présente sur le Marantz CD6000OSE qui a toujours servi de référence à mes yeux. Nous ne sommes pas dans l’univers des casques très haute fidélité, mais le rendu est propre, détaillé et sans fioriture avec une réponse en fréquence étendue. En écoute musicale, je dois vous avouer que les amplificateurs de Marantz ont toujours eu ma préférence. Et la signature sonore faite de chaleur et de dynamique de ce SR5006 perpétue la tradition. Nous n’atteignons pas le niveau des meilleurs mais les prestations sont tout à fait satisfaisante en regard du prix demandé.

Conclusion

Complet et capable : le Marantz SR5006 est un très bon outils pour les amateurs de home cinéma qui veulent écouter de la musique et inversement. L’évolutivité vers des blocs de puissances pour les voix avant est un atout pour une intégration dans des systèmes de haute fidélité plus ambitieux. La section réseau n’est pas en reste avec une compatibilité avec les formats audio HD 24 bits 96 kHz de plus en plus courant. La conversion N/A y démontre ses capacités d’analyse mais reste un cran au-dessous du lecteur CD dédié sur les mêmes musiques. Si le DLNA oblige à des manipulations sur l’OSD pour naviguer dans votre bibliothèque musicale, ces habitudes sont de plus en plus courantes chez les mélomanes. Le petit point noir ergonomique tient selon moi à l’afficheur rond au look vintage. S’il offre une vraie personnalité esthétique à ce Marantz, il n’a pas répondu à mes attentes en terme d’affichage d’informations dès lors que la sortie moniteur est désactivée ou inutilisée. Il est par exemple impossible de connaître le format en cours ou le mode surround sans passer par l’OSD. Vouloir enclencher le Dolby ProLogic II lors de la diffusion d’un film à la TV oblige à basculer sur l’entrée HDMI à laquelle est relié l’amplificateur pour peaufiner ses réglages. Il faut alors prévoir un réglage type par source par l’intermédiaire du menu. Après 2 semaines de tests, je suis sous le charme mais encore un peu balbutiant avec l’ensemble des fonctionnalités et l’arborescence des menus pour modifier le comportement de l’amplificateur. S’il nécessite du temps pour sa prise en main et sa pleine exploitation, le SR5006 vaut vraiment le détour. Je recommande chaudement à qui ne sera pas refroidi par ce que je considère comme des failles ergonomiques.

Je vous invite à me poser toutes vos questions et espère avoir répondu à celles issues de mon petit teasing. Un grand merci aux participants qui m’ont guidé pour élaborer mon protocole de test. Vous pouvez trouver le Marantz SR5006 en vente à 799€ sur le site LDLC.com, parmi une sélection d’amplis home cinéma.

Découvrez la galerie de photos du Marantz SR5006

32 thoughts on “Test Marantz SR5006 : un ampli 7.2 taillé pour toutes les musiques

  1. Wallas
    21 novembre 2011 at 13 h 39 min

    Merci pour ton test! Je possède un Marantz SR7005. C’est juste magnifique ce son.

  2. COQUELET DOMINIQUE
    27 novembre 2011 at 11 h 49 min

    Bonjour
    Je suis un amoureux de la musique avant tout, pas trop porté sur le home cinéma complexe avec des enceintes partout. Je fais appel à votre savoir. Je n’ai pas du tout d’expérience en technique sur le matériel d’aujourd’hui, je suis resté à la bonne vieille chaine hifi 😉
    Je possède un ampli Harman Kardon HK3390, une platine CD HD980, rien de folichon, couplé avec des colonnes « Triangle Color ».
    Seulement voilà, je suis énormément frustré de ne pas pouvoir écouter ma Play liste sur Deezer, ainsi que les radios sur ma chaine. Ce que j’aimerai, c’est un ampli polyvalent qui me permettre d’écouter les radios sur le net, en passant par mon ordinateur, et allez soyons fou ! Pourquoi ne pas écouter la télé, sur ma chaine
    J’aimerai un ampli qu’il soit très bon au niveau de l’audio, et bien sur ! Une bonne platine CD.
    J’ai envie de me faire plaisir avec cet ampli « Marantz SR 5006 » et une platine CD de la même marque « CD6040 ». Comment fait-on pour écouter la chaine via le PC ? Est-ce compliqué ? Si vous pouviez m aider ça serais vraiment gentil. Le choix de ce matériel est t’il à la hauteur de ce que j’attends
    Encore merci de m’éclairer
    Cordialement.
    Dom

  3. Julien
    28 novembre 2011 at 22 h 21 min

    Bonsoir

    Une solution à envisager peut aussi être l’évolution de votre chaîne avec un lecteur réseau dédié comme le NAD C446 (primé chez What Hi-Fi), le Marantz NA-7004 ou le Denon DNP-720AE. Ceux-ci apporteraient à votre chaîne existante et plutôt très décente une section réseau DLNA (et Airplay pour les Marantz et le Denon).

    Dans tous les cas, pour diffuser la musique de votre PC vers votre chaîne, il sera impératif d’avoir recours à une connexion réseau par câble (Ethernet/LAN) ou sans fil (Wi-Fi).

    Concernant la TV, vous devez tout d’abord savoir quelles sont les sorties audio qui l’équipent : analogique ou numérique. Votre choix pourra ainsi être facilité.

    Le SR5006 fait preuve d’une belle polyvalence HiFi et Home Cinéma mais ne sera certainement pas beaucoup plus performant que votre Harman actuel en restitution musicale.

    Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me contacter

  4. cedric
    4 janvier 2012 at 19 h 19 min

    Bonjour!

    Petite question: pourquoi avez-vous fait un double branchement de votre platine cd en RCA et numérique coaxiale?

    merci et meilleurs voeux!

  5. Julien
    4 janvier 2012 at 22 h 48 min

    Bonsoir

    Le double branchement est lié à mes préférences d’écoute en fonction des genres musicaux. Je commute en analogique et en mode Pure Direct sans caisson pour le classique et pour la majorité des écoutes. Je bascule en connexion numérique et en mode stéréo avec appui du caisson dès lors que je souhaite un son plus riche en basses ou pour des écoute de musiques électroniques chargées en basses fréquences. J’évite ainsi une nouvelle conversion A/N pour l’intervention de l’amplificateur sur le signal.

  6. chemi
    5 janvier 2012 at 0 h 33 min

    Bonsoir,

    Tout d’abord, merci pour ce test très convaincant!!!

    Je suis à la recherche du combo hc/hifi pour connecter mes nombreux périphériques.

    Utilisation : jeux/musique/cinema

    J’ai un pchc que je compte le brancher en hdmi. Je serais donc en numérique en permanence.

    J’écoute de la musique électronique (Retro Trance musique) mais aussi de la musique Ambient/Classique.

    Quels réglages me conseilleriez-vous pour avoir le meilleur rendu avec ces deux genres musicaux?

  7. chemi
    5 janvier 2012 at 13 h 45 min

    Bonjour Julien,

    C’est encore moi.

    J’hésite entre ton modèle et le 5005.

    Je ne compte utiliser qu’un 5.1 (1central, 2 colonnes, 2 surround, 1 caisson actif), et les 80% du temps mon écoute se fera par le casque.
    Les fonctions réseaux ne m’intéressent pas du tout.
    Je compte brancher mes 2 consoles et 2 pc en hdmi.
    Mais aussi, mon récepteur numéricable hd en coaxial ou hdmi (si 5006)

    Je cherche à faire le bon choix entre ces 2 modèles :

    http://www.marantz.fr/fr/Products/Pages/ProductComparison.aspx?CatId=HomeTheatre&SubCatId=AVReceiver&ProductId=SR5006|SR5005

    Le Dolby Headphone​ est-il vraiment intéressant dans mon cas?
    Les spécifications audio et video seront-elles pénalisantes?
    J’ai peur d’avoir des mauvaises surprises avec l’upscalling video…

    Merci d’avance pour tes conseils 😉

  8. Julien
    7 janvier 2012 at 18 h 02 min

    Bonjour chemi

    A votre premier commentaire

    A vrai dire ma réponse risque de vous décevoir, mais je pense que les réglages sont comme les goûts musicaux, une histoire de préférences et de choix.

    Avec ce Marantz SR5006, l’avantage est de disposer d’une amplitude de réglage assez vaste. Avec ou sans correction acoustique et égalisation des enceintes, avec ou sans caisson en appui des enceintes principales en stéréo, avec ou sans compression de dynamique (Dynamic Volume). Vous pouvez également intervenir manuellement sur le niveau des enceintes. Bref, il vous faudra prendre le temps de faire quelques écoutes de morceaux que vous connaissez et appréciez pour déterminer les réglages qui vous satisferont. En résumé : faites confiance à vos oreilles.

    Je vous donnerai simplement mes préférences et ce pour tous les genres musicaux : une écoute stéréo avec caisson et sans correction de dynamique. Je possède des enceintes bibliothèques et le rendu après traitement Audyssey était très bon (la liaison enceintes/caisson est très bien gérée).

    A votre deuxième commentaire

    C’est étonnant , mais je me suis posé la même question avant d’opter pour le 5006. Dans un premier temps sachez que le SR5006 ne propose pas d’upscaling vidéo. Celui, du SR5005 selon mes souvenirs de test faisait son travail correctement mais certainement sans plus de brio qu’une PS3 très forte à ce jeu. Pour le Dolby Headphone, c’est effectivement un des points qui peut trancher en faveur du SR5005. Surtout au vu de votre ratio d’écoute au casque. Ce traitement offre un rendu surround sur source 5.1 assez convaincant. Cependant, ne vous attendez pas à Concernant l’audio pur : je pense que SR5005 et 5006 se valent. Sachez tout de même que le traitement Audyssey est fourni dans une version inférieur avec le SR5005.

    Au vu des prix de vente pratiqués (599 contre 739€) et de votre peu d’intérêt pour la passerelle audio réseau, le SR5005 devrait répondre de manière plus pertinente à vos attentes.

  9. chemi
    10 janvier 2012 at 10 h 27 min

    Bonjour Julien,

    Merci pour vos conseils et bonne continuation 😉

  10. Alain
    28 janvier 2012 at 16 h 57 min

    Bonjour,
    Merci pour ce test que je trouve très intéressant,
    Je suis novice en matière de home cinéma…
    Mon idée du moment serais de l’associer au pack KEF KHT-3005SE
    cela vous semble t’il cohérent ?

  11. Julien
    11 février 2012 at 17 h 56 min

    Bonjour Alain

    Je ne vois pas de contre-indication particulière à l’association d’un SR5006 avec un Kef KHT3005. Le Marantz avec sa belle dynamique, son son chaleureux et sa forte puissance disponible permettra aux KEF, un peu timides, de donner le meilleur d’elles-mêmes. Cette association offre à mon humble avis un bon compromis musicalité/compacité.

  12. fabien
    18 février 2012 at 0 h 50 min

    bonjour.

    je n’arrive pas à sélectionner DTS en cours de lecture d’un BD, sur une PS3 connectée à cette amplis, en HDMI ; j’ai bien tous les réglages: auto,virtual, neo …..etc mais pas de dts en vu ni en direct.
    configuration SR5006+ Cabasse Eole 5.1.

    si quelqu’un à une solution, je suis preneur,avec grand plaisir.

    merci d’avance

  13. Julien
    20 février 2012 at 20 h 23 min

    Bonsoir Fabien

    D’après mes souvenirs, ce fonctionnement est normal. Je m’explique. L’amplificateur en mode Auto (1 pression sur la touche Auto de la télécommande) bascule sur le décodeur approprié s’il reconnait bien le signal. Les modes surround Virtual et Neo et autres sont des procédés additionnels qui viennent s’appliquer sur le signal audio une fois décodé (ils s’activent avec une pression sur la touche surround). En connexion à mon lecteur Blu-ray, je basculais en mode Auto et le signal DTS a toujours bien été reconnu.

    Pour vérifier que le signal DTS est bien reconnu il vous suffit d’afficher le menu de l’OSD sur votre diffuseur puis d’entrer dans le menu Informations > Audio Signal (voir p92 du mode d’emploi). En théorie votre signal DTS ainsi que sa fréquence d’échantillonnage et son nombre de canaux devrait apparaître (et être concordant avec la source).

    Enfin, je tiens à porter à votre attention que les PS3 de première génération ne sont pas capable d’envoyer les flux DTS-HD et Dolby TrueHD via la prise HDMI. Ils sont alors convertis en LPCM et donc non reconnus comme des flux DTS par le Marantz SR5006.
    Voir cet article à ce sujet : http://www.hdnumerique.com/actualite/articles/6196-la-ps3-slim-assure-le-bitstream-des-pistes-dts-hd-et-dolby-truehd.html

    En espérant que ma réponse vous apportera les éclaircissements nécessaires.

  14. Fabien
    21 février 2012 at 0 h 36 min

    Bonjour julien.

    Oui la reponse est plus que parfaite et le lien est tres explicite sur les flux de la Ps3 ( effectivement je possede l’ancienne version).
    Merci pour la gentillesse du post, pour un neophite comme moi, cela ma evité bien des soucies de reglages.

    Cordialement fabien.

  15. Kyôsuke
    27 mars 2012 at 12 h 01 min

    Bonjour,

    Je souhaiterais également actualisé un peu mon équipement en modifiant mon ampli Marantz, qui date déjà de 2003, sur cet ampli SR5006

    Je possède toutefois le pack d’enceintes Jamo S-606 HCS3

    Pensez vous que cette association me donnera entière satisfaction, étant donné que j’utilise mon ampli de manière très fréquente, aussi bien en home cinema pur, sur mes jeux vidéo (PS3, 360), couplé à mon laptop pour mes playlist, ou à mon iPod/Ipad, ou encore simplement relié à ma télé pour plus d’immersion lors de films ou de retransmissions sportives?

    Merci d’avance

  16. Julien
    28 mars 2012 at 22 h 27 min

    Bonsoir Kyôsuke

    Votre satisfaction dépendra essentiellement du modèle que vous remplacez… (plus ou moins haut de gamme)

    En ne tenant pas compte de ce point, je ne vois pas de contre-indication à ce choix. Le Marantz possède suffisamment de puissance pour exploiter votre pack d’enceintes. Le rendement un peu faible de ces Jamo sera compensé par la large puissance disponible et la belle dynamique.

    Pour le reste, je n’ai jamais pu écouter ces enceintes et ne m’avancerai pas sur le résultat en écoute musicale.

  17. bonjour
    10 avril 2012 at 14 h 48 min

    bonjour,
    avec le marantz sr 5006 peut on effectuer l’equalizer manuellement sur toutes les enceintes (surtout pour les tweeters) ou est-ce uniquement automatique ?
    merci

  18. Julien
    13 avril 2012 at 20 h 08 min

    Bonjour

    Oui, le Marantz SR5006 propose un système d’égalisation manuel. Il est soit possible d’importer les réglages effectués par le système Audyssey pour les retoucher à votre guise soit de réaliser ce paramétrage de manière complètement manuelle.

  19. Alain
    16 avril 2012 at 23 h 29 min

    Bonjour Julien,

    Très bon test. Je cherche justement un ampli polyvalent. J’hésitais entre le Denon 1912 et l’Onkyo 609 pour les marier à des Dali Zensor 1. Grâce à ce test, j’ai découvert ce Marantz. Sur le plan Hifi, et pour une musique essentiellement rock, penses-tu qu’il est supérieur au Denon et Onkyo?

    Merci d’avance

  20. Julien
    17 avril 2012 at 21 h 45 min

    Bonsoir Alain,

    Dans ce trio, je mettrais en premier le Marantz pour sa belle dynamique, ses sonorités chaleureuses et son système de calibration avancé. Malgré ce point de vue, je vous conseillerai surtout de faire le point sur les fonctionnalités de ces amplificateurs qui diffèrent (upscaling vidéo Qdeo et accès Spotify pour l’Onkyo, AirPlay pour le Denon et le Marantz) assez largement. Le Denon est à mes yeux le moins bien pourvu. L’Onkyo hormis son absence de compatibilité AirPlay dispose d’une belle section réseau et d’une amplification aux aptitudes musicales elles-aussi reconnues. Le Marantz avec son entrée 7.1 est le seul de ces produits qui soit évolutif.

  21. Julien
    1 juin 2012 at 9 h 40 min

    Bonjour,
    Merci pour ce test !. Pensez-vous qu’il soit possible de modifier dans les réglages la destination des sorties pre out ? Je souhaite utiliser la sortie pre out front/right dans son usage standard (front left et front right), mais je voudrais modifier la sortie pre out destiné au caisson de basse pour la transformer en rear left et rear right.

    Je m’explique : j’utilise actuellement un système d’enceintes d’ordinateur Altect 4.1 avec ampli intégré et sorties jack. Dans l’immédiat je veux conserver ce système d’enceintes (même si je sais qu’il n’est pas optimal) mais passer à un ampli home cinema pour tout un tas de raisons. J’ai vu que le modèle SR6006 possède tout un tas de sorties pre out qui me permettraient certainement de faire ce que je veux faire, mais forcément, il est plus cher que le SR 5006. Je me demande donc si le système du SR 5006 est versatile au point de laisser l’utilisateur choisir ce qu’il fait avec les sorties pre amp (non amplifiées) qui pourraient être connectées à mon système amplifié 4.1.
    Voilà, j’espère que je suis assez clair, merci !

  22. mehdi
    8 juin 2012 at 12 h 48 min

    bonjour,
    Ce test m’ a convaincu quant à l’achat de cet ampli. Toutes fois je ne sais pas encore quelle pack d’enceintes prendre. J’ai pensé au pack focal sib XL & cub.
    Merci pour vos conseils.

  23. Julien
    9 juin 2012 at 21 h 07 min

    Bonjour

    Les sortie Pré-OUT sont paramétrées en fonction de l’assignation des canaux d’amplification. C’est donc un réglage qui est possible mais pas vraiment facile à appréhender sachant que le paramétrage de l’ampli ne propose que 4 modes.

  24. mehdi
    10 juin 2012 at 3 h 12 min

    merci de votre réponse.
    ALors quelle pack d’enceintes recommanderiez vous pour un budget de 500a 900 euros max ?

  25. Julien
    18 juin 2012 at 20 h 11 min

    Bonsoir medhi

    Désolé pour cette réponse tardive. Je ne puis que vous conforter dans votre choix… Les Focal Sib & Cub (normal ou XL) constituent une vraie référence sur le marché. Le mariage Focal et Marantz est une réussite et vous offrira une écoute dynamique, vivante et enjouée. Le Pack Cabasse Alcyone pourrait aussi convenir. Si vous en avez l’occasion, il s’agirait d’une comparaison à mener pour vous rassurer avant achat.

  26. Ray
    26 juin 2012 at 11 h 18 min

    Bonjour.
    J’ai installé ce 5006 dans ma campagne au milieu de rien (lecture Sat par livebox 336).
    Tout fonctionne …ou presque!

    – 1/ impossible d’intégrer le sub woofer kef dans le système. J’ai installé des kef 5.1 (2 arrières, 2 côtés, et 1 central en façade, 1 SW: le tout étant en promo avec l’ampli).
    Le SW est reconnu par la recherche auto mais impossible de lui faire sortir une note ???

    – 2/ Comment dois-je procéder pour mettre l’ampli sur le réseau? Agir sur l’ordi ou sur l’ampli?

    En attendant, même sans le SW, la musique à partir de l’ipodclassic en USB est d’une super qualité (les moutons alentour sont sourds maintenant).
    Merci par avance de vos réponses.
    Ray

  27. Julien
    3 juillet 2012 at 22 h 48 min

    Bonsoir Ray

    Concernant le subwoofer Kef, je n’ai d’autres solutions que vous recommander de vérifier (après son alimentation et son réglage de niveau) son bon fonctionnement avec un autre amplificateur voire, en dernier recours, le brancher sur une sortie ligne. Vous pouvez aussi contrôler le paramétrage du mode sub dans les menus de l’ampli (System Setup > Speaker Setup > Bass Setting : passer en mode LFE + Main). Le choix de ce fonctionnement force le fonctionnement du sub même lorsque les enceintes frontales sont configurées en Large.

    Avez-vous effectué la calibration Audyssey. Je peux vous garantir que votre sub devrait se faire entendre lors de cette phase (un son peu rassurant de haut -parleur qui talonne à très basse fréquence).

    Petite question, quel est le modèle du pack KEF utilisé ?

    Pour la mise en réseau, normalement, en connexion filaire, le SR5006 est reconnu automatiquement par votre Box Routeur et autorise l’accès aux webradios comme aux contenus sur serveurs DLNA. Si iTunes est installé sur votre PC ou Mac, le Marantz SR5006 apparait comme un nouveau système de diffusion sur l’icône AirPlay.

    N’hésitez pas à indiquer votre problématique réseau de manière plus détaillée (quelle connexion est utilisée, quelle est votre modèle de Box précis etc.) Si vous aviez des photos, cela serait parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *